Hameçons de pêche: tout sur l'hameçon


Les hameçons de pêche en détail


Préambule sur les hameçons

Les homo-sapiens utilisaient déjà les hameçons pour la pêche, ceux-ci étaient créés en os comme la majorité des petits ustensils pointus utilisés à cette époque. Depuis ce temps, les hameçons ont évolué et sont devenus de plus en plus compétents. Associant légèreté, résistance et discrétion, ils forment la partie la plus importante d'un montage de pêche. Cet élément doit être le plus indiscernable possible pour le poisson intéressé par l'esche accroché.
Trois grandes classes d'hameçons sont actuellement disponibles sur le marché:




L'hameçon simple

Cet hameçon est le plus commun et le plus utilisé par les pêcheurs. Il a la faculté d'être discret et peut facilement être camouflé au travers de l'appât de pêche. De nos jours, ceux-ci sont en fer forgé, nickelé , argenté ou doré. Pour la pêche en mer, ceux-ci peuvent être en inox. Parmi les hameçons simples deux variantes de fabrication sont disponibles. Tout d'abord des hameçons présentants une palette sur l'extrémité superieure: l'extrémité du métal est applati, légèrement incliné et de forme ronde plus large que le diamètre de la tige permettant ainsi de retenir le noeud de la ligne. Ensuite nous retrouvons les hameçons à oeillet principalement utilisés pour la pêche en mer, pour le montage des mouches, ou encore pour la pêche des carnassiers. Ces derniers sont pourvus d'une extrémité présentant un trou appelé oeillet. Cet oeillet est un petit anneau permettant le passage du fil de pêche . Ces hameçons ont la particularité d'être plus simple à monter sur une ligne car ils peuvent être maintenus par un simple noeud. Voici ci-dessous la description détaillée d'un hameçon à palette et ses parties essentielles.


 les parties d'un hameçon de pêche: palette,tige, courbure, ardillon et pointe

Un hameçon simple est toujours pourvu des mêmes parties mais chacun d'entre-eux présente des tailles et particularités bien différentes. La palette sera toujours positionné en extrémité, suivant les fabricants, celle-ci est plus ou moins fine et donc plus ou moins résitante. En dessous de cette partie, la tige, encore appelée hampe permet d'enrouler le noeud de l'hameçon. pour les hameçons à oeillet utilisé par les moucheurs, la tige est utilisée pour la création du corps de la mouche. Cette hampe peut être plus longue notamment pour permettre d'enfiler des vers plus longs en mer ou pour le maintien d'un leurre souple. Ensuite, le fil métallique est plié et recourbé: cette partie de l'hameçon est appelé courbure. Quelquefois au niveau de la courbure nous retrouvons quelques ardillons supplémentaires du coté exterieur permettant une meilleur accorche de l'esche. Le diamètre de courbure est appelé ouverture. Celle-ci est parfois agrandie afin d'accocher plus facilement le poisson, notamment lors de la pêche à la mouche pour le poisson blanc (à l'aide de petites mouches type cul de canard). Enfin la courbure se termine par un extrémité pointue encore appelé la pointe elle est précédée d'un ardillon. Ce dernier est un anti-retour évitant le décrochement du poisson après le ferrage. Cette fine partie doit toujours rester en bon état afin de ne pas être déçu par un poisson décroché trop tôt. Sur les parcours no-kill et dans certains lacs, ces ardillons doivent être applatis afin de ne pas abîmer le poisson à relâcher. Si l'hameçon est trop profondément accorché, il est préférable de ne pas toucher le poisson à remettre à l'eau en coupant le fil. Le poisson après cicatrisation perdra automatiquement l'hameçon accorché à sa gueule. Concernant la taille de ceux-ci, elle est très variable en partant de l'extrêmement petit ( hameçon n°30) à l'extrêmement gros ( le 16/0). le numéro des tailles est inversée pour les hameçons. Ainsi les plus fins seront les n°30 à 25, ils sont utilisés pour attraper les alevins; entre n°25 à 20 vous retrouvez les hameçons principalement utilisé pour la friture. La pêche au coup classique (voir aussi la truite) s'effectue avec des tailles comprises entre n° 20 à 12. Enfin, les tailles comprises entre 10 à 1 sont réservées pour les gros poissons type carpes tanches, et carnassiers. Pour la pêche en mer des tailles extrêmes sont prévus numéroté de 1/0 à 16/0

L'hameçon double

 l'hameçon double

Les hameçons doubles sont bien moins connus que les classiques simples. Ceux-ci ont la particularité de présenter deux pointes sur une même tige ou tige double. les deux courbures sont écartées l'une de l'autre de plus de 100 degrés. Ceux-ci sont utilisés pour la création de mouches pour saumon, ainsi que pour certains leurres souples. L'avantage d'un hameçon double est de permettre d'accocher plus facilement les poissons, notamment les carnassiers ayant pour manie de donner des coups de tête sur les petits leurres. Quelques pêcheurs installent sur des vifs un hameçon simple accroché à la gueule et un autre accorché à la partie dorsale. Ces deux hameçons sont relié par un petit fil d'acier ou bout de tresse. Dans ce cas ce montage n'est pas un hameçon double mais un montage à double hameçons simple.


l'hameçon triple

 l'hameçon triple ou hameçon grapin

Les hameçons triples sont aussi très communs, notamment pour pêcher les carnassiers. Ces broches permettent une prise quasi instantanée du poisson. Par moment certains d'entre-eux sont simplement accrochés à la tête, à une partie du corps ou parfois en dessous de la gueule. Principalement utilisé sur rapala et autre leurres rigides, ceux-ci sont montés au nombre de deux ou trois à la suite. Ceux-ci sont aussi les fidèles des cuillères tournantes et ondulantes. Ces hameçons ont pourtant un défaut majeur: ils s'accrochent trop souvent au fond, aux branchages, aux feuillages maintenus dans les herbiers. C'est pour cette raison que lorsque votre cuillère sort de l'eau vous pouvez observer une accumulation d'algues accoché au triple qu'il faut régulièrement nettoyer. De même en rivière, il est fréquent de retrouver des cuillères munies d'hameçons triples dans les arbres et fonds encombrés.

Recevez mes guides gratuitement

Site créé par Christophe Ghesquière, Paysagiste Thonon


© 2012 Aiguiller.com est la propriété de son créateur

Email Webmaster