Amorce maison: fabriquer de l'amorce soi-même


L'amorce maison à base de farine


comment amorcer maison
On a généralement tous eu l'occasion de pêcher en amorçant un peu. Très vite on se rend compte que cette boule dense appâtant le poisson fait un effet important sur le déplacement et le maintien des poissons à proximité du lieu de pêche. L’amorce devient vite un mélange indispensable pour tout bon pêcheur au coup. Cependant nombreux d’entre-nous trouvent les mélanges appâtant le poisson bien trop cher au kilo. Nous vous proposons donc une petite recette bien pratique vous permettant de créer vous-même votre amorce. Celle-ci à été testé par nos soins et à prouvé son efficacité.


Une bonne amorce doit être fine, facilement malléable, et comporter peu de macroéléments. En ajoutant un léger filet d’eau, elle devient pâte et permet d’effectuer des boules denses de mélange alimentaire pour poisson. Cette boule est composée d’un mélange en protéine et en graisses idéale pour tout poisson blanc et d’eau calme.




L'amorce fabrication maison



La composition idéale d’une amorce maison doit avoir ces éléments majeurs :
La farine animale de préférence, sinon la farine blanche de blé est aussi appréciée, fait effet de ciment, c’est elle qui lie les différents éléments entre eux étant donné qu’elle est composée de particules fines. Elle représente 30 à 40 % de la composition finale.
La chapelure est le résultat du pain sec réduit en fines particules (biscottes, pain banc, pain de seigle). Celle-ci peu être blanche ou beige suivant la qualité du pain choisit. Pour plus d’efficacité, un ajout de ¼ de flocons pour poissons de bassin d’extérieur (vendu en sot de 5 à 10 L) est apprécié par les poissons blancs. Cet ensemble de protéines sèches est mélangé en une portion de 20 à 30 % du total.
Une source de protéines animales est indispensable dans le mélange. En petite proportions, elle est l’élément indispensable à une amorce idéale. Pour cela choisissez un restant de sauce bolognaise, un mélange de thon à la sauce tomate ou tout autre mélange fait à base de viande ou poisson haché. (Crevettes lyophilisées, sardines broyées…). Ce mélange à base animale compte pour 10 % du total.
noix broyées dans amorce Des graines germées ou sèches : dans la nature de nombreuses graines tombent directement dans l’eau. Les poissons blancs se nourrissent des plus petites d’entre elles c’est souvent les plus riches en graisse. Les noix décoquetés et écrasées en fines particules sont idéales car riches en graisse. Le meilleur reste le chènevis qui, une fois germé dans une eau portée à ébullition, est la plus appréciée des graines pour amorce. 20% du total sera constitué de graines.






La composition



Prenez l’ensemble des éléments, et munissez-vous d’un grand bac en plastic avec couvercle. Commencez par verser la farine. Ajoutez progressivement chaque constituant en malaxant le tout de façon à répartir de façon homogène les éléments de l’amorce. N’ajoutez pas d’eau, elle sera additionné en proportion idéal lors du moment de pêche. Ainsi vous pourrez conserver plus longtemps le mélange sans qu’il ne perde de ses qualités. Conservez le bac dans un milieu frais et sec (une cave, un garage…). L’excès d’eau est souvent le problème que rencontre le plus fréquemment le pêcheur débutant. N’hésitez pas à verser par petites quantité l’eau, jusqu’à atteindre une légère jonction entre les éléments. Les boules d’amorces sont prêtes à être réalisées.





Recevez mes guides gratuitement

Site créé par Christophe Ghesquière, Paysagiste Thonon


© 2012 Aiguiller.com est la propriété de son créateur

Email Webmaster